» Accueil    » Articles    » Archives    » Recherche    » Mon compte    » RSS
 



  Free et l'ADUF
Catégorie : Free
Ajouté le : 13/02/2008 17:01
Auteur : Ramis
Lectures : 1777
Commentaires : 0 [ Poster un commentaire ]
Note : Non évalué

L'association des Utilisateurs de Free plus connue sous le sigle "ADUF" se targue d'être libre et indépendante de la société Free.
Qu'en est il vraiment ?
Après analyse des status de l'association, il apparait de manière évidente que celle-ci n'est en fait qu'un tentacule du groupe Iliad. Cette structure à la limite du cadre juridique de la loi du 1er Juillet 1901 est loin d'en respecter l'esprit.

Mais même si les statuts sont explicites quant au manque de liberté et d'indépendance de l'ADUF, est ce suffisant pour remettre en cause les services qu'elle rend à ses adhérents et la liberté d'expression qu'elle leur offre.


Informer les utilisateurs

Souvenons nous de la période de détresse qu'on eu à affronter les Freenautes non-dégroupés dès septembre 2005. Ces freenautes subissaient bridages, débits inconstants, déconnexions, impossibilité d'utiliser certaines applications ( FTP, MSN, Jeux en ligne ...). Free étant alors atteint d'un mutisme que certains qualifièrent "d'incroyable autisme", des abonnés sont venus chercher secours sur le forum de l'ADUF.
Les adhérents se sont entraidés mais l'équipe officiant sur le forum ne semblait pas être en possession de plus d'informations. L'impuissance à laquelle elle était rendue pose l'interogation sur les relations étroites qu'elle entretient avec le FAI.
Pire encore, certains membres de l'équipe allant même jusqu'à rejeter à demi mot la faute sur l'opérateur historique (ici).


Modération et censure ?

A plusieurs reprises, des messages critiquant la société Free ou son fonctionnement, on été supprimés ou "modérés" pour ne laisser apparaitre que ce qui était "acceptable". Les personnes à l'origine des messages ne sont pas systématiquement averties et les passages modérés n'apparaissent pas toujours comme l'ayant été. Ces modérations dans certains cas, dénaturent le message ou le fil de discussion. Un fil de discutions de plus de 50 pages destiné à informer sur le FAI choisi par ceux ayant quitté Free a tout bonnement disparu du jour au lendemain sans raison apparente.

Une histoire encore, les personnes adhérentes de l'ADUf ayant intégré dans leur signature la bannière renvoyant sur http://poursuivi.par.free.fr ont eu la surprise de voir leur compte fermé instantanément.

On est en droit également de s'interroger sur le rôle qu'a pu jouer l'ADUF en ce qui concerne le cas de deux internautes ayants posté des message "humoristiques" à l'encontre de la société Free ou de leur dirigeant et qui ont ensuite été poursuivis pour diffamation.

Mais encore, certains membres de l'association ainsi que des salariés d'Iliad ou de sociétés du groupe parcourent les forums d'aide aux internautes sous l'appélation "Corps" lorsqu'ils ne sont pas anonymes. Parfois sous prétexte d'apporter de l'aide, ils défendent le point de vue de la société, surveillent les discutions et dans certains cas font remonter ce qu'ils considèrent comme étant dommageable à l'image de Free. Ce qui a d'ailleurs donné suite à des poursuites en diffamation à plusieurs reprises.


Pourquoi créer l'ADUF ?

Nous ne pouvons sur ce point que faire des suppositions.
A la suite de reflexions (intenses) trois hypothèses conservent nos faveurs.

La première serait au travers de l'ADUf d'obtenir la Température de contentement / mécontentement des clients de Free, de cerner leurs besoins et souhaits.

La seconde, moins probable à mes yeux, serait de bénéficier d'un outil d'Audit qui ferait état des dysfonctionnement par le biais des plaintes des Freenautes.

La troisième, est celle qui correspondrait le plus à la l'esprit du groupe Iliad. La création d'un tentacule supplémentaire, utilisant la vitrine respectable d'une association "loi 1901". Cette stratégie consisterait à occuper un espace avant qu'il ne soit rempli par une autre association. Il vaut mieux gérer soit même ses clients mécontents plutôt que de laisser les autres le faire ou pire les voir se rassembler dans une réelle association.


Conclusion

Pour conclure, on peut penser que pour tout ce qui est de la promotion des services de la société Free, l'ADUF remplie pleinement son rôle nous en sommes tous convaincus.
Pour ce qui est d'aider les Freenautes rencontrant des problèmes basiques ou techniques, rien ne laisse supposer qu'elle puisse être prise en défaut.
En revanche, évitez de venir sur l'ADUF pour exprimer votre mécontentement, critiquer Free ou chercher des informations susceptibles de déranger cette société.

L'ADUF mériterait sans doutes plus d'être désignée sous le sigle d'AFPU, Association de Free Pour ses Utilisateurs.
  

mdesign