» Accueil    » Articles    » Archives    » Recherche    » Mon compte    » RSS
 



  Free et ses clients non-dégroupés
Catégorie : Free
Ajouté le : 07/02/2008 10:48
Auteur : Ramis
Lectures : 1922
Commentaires : 0 [ Poster un commentaire ]
Note : Non évalué

Comme le disait l'ex DG de FREE :


Avant toute chose, qu'est ce qu'un non-dégroupé ?
La connexion internet d'un abonné non-dégroupé passe par le réseau de France Télécom avant d'arriver chez le Fournisseur d'Accès Internet contrairement à un abonné dégroupé qui est est directement relié à son FAI.

Etre non-dégroupé implique différentes choses. D'abord Que le FAI paye à France Telecom le raccordement et la quantité de données qui transite sur son réseau.
Free paye donc la bande passante de ses abonnés non-dégroupés à France Télécom.
En théorie, être non-dégroupé devrait être transparent pour le client mais ce n'est malheureusement pas toujours le cas.

En proposant l'ADSL Max à ses clients non-dégroupés, Free a subit une considérable hausse de trafic qu'il n'a malheureusement pas su anticipé (pour une entreprise se targuant d'avoir toujours une longueur d'avance technologique sur ses concurrents, ça fait désordre).

Les conséquences se sont rapidement faites sentir. En Septembre 2005, la population des freenautes non-dégroupés a très largement rencontré de multiples problèmes. Plusieurs articles relatent cette situation.
Un article de Ratium.com (ici)
Un autre article d'Info du net fait le même constat (ici)
Enfin l'article le plus complet à mon sens est celui de PC Impact (ici)

J'ai moi même été confronté au problème et j'ai obtenu la certitude d'un bridage via la freebox en me connectant directement avec un vieux sagem. Immédiatement, j'ai retrouvé mes débits initiaux .
En me connectant avec la freebox, il devenait impossible ou très difficile d'utiliser les applications comme MSN, skype, FTP, P2P, Jeux en ligne (counter strike par exemple). De plus, le téléphone de la freebox s'est souvent mis à sonner occuper lorsque quelqu'un nous appelait ou lorsque nous tentions d'appeler alors qu'en passant par la ligne France Télécom tout allait bien.

Les appels à la hotline étaient peine perdue, nous étions systématiquement renvoyé soit :
- c'est un problème France Télécom (oui mais moi je suis chez free ?#!!)
- Vérifiez votre installation (oui mais là c'est la 3 ème fois)
- Non non, Monsieur, il n'y a pas de bridage (alors comment expliquez vous les débits lorsqu'on se connecte avec le sagem ?) Je n'ai pas de réponse...

Bref, Free soudainement atteint de mutisme a très largement par son silence et ses "mensonge par omission" contribué à la dégradation de l'ambiance des forums liés à free (Freeks, ADUF, Freenews, etc...)

Free a réagit tardivement. Certains abonnés dont je fais parti ont préférer quitter Free. Comme moi, après 8 mois d'attente, une multitude d'appels à la hotline, deux lettres R/AR de mise en demeure de rétablir le service tout de même (lettre 1, lettre 2).

J'ai donc résilié et renvoyé mon modem à la bonne adresse dans le coli initial avec tous les accéssoires et ai bloqué l'autorisation de prélèvement auprès de ma banque. ( j'avais entendu dire qu'il arrivait à free de ponctionner jusqu'à 400 Euros pour modem non-rendu sans en avertir l'ancien client ).

Si un cabinet de recouvrement vous demande des comptes pour Free par la suite, même si les courriers sont inquiétants voir menaçants, surtout ne les contactez pas, ne leur écrivez pas, restez absolument muet, ils se fatigueront. Ils n'ont aucun pouvoir et les menaces de mener l'affaire en justice ne doivent pas vous effrayer si vous pouvez apporter la preuve des lettres de mise en demeure R/AR que vous avez envoyé à Free.

Pour finir, lorsque vous êtes non-dégroupé abonné à l'offre ADSL Max vous signez un contrat 2 Méga. Vous souscrivez ensuite en ligne à l'offre ADSL Max sur la console de Free mais le seul contrat que vous avez signé avec Free est un contrat 2 Méga.

J'ai reçu des témoignages de freenautes non-dégroupés qui sont passés du jour au lendemain de 6 à 2 Mégas de débit. Il n'ont aucun recours possible puisque leur contrat est un contrat 2 Méga. Ils pleurent et se souviennent de l'offre alléchante ADSL Max. Leur seul espoir, le dégroupage total.
  

mdesign